SIGNATURE DU LIVRE DE CONDOLÉANCES EN LA MÉMOIRE DE MADAME EUGENIE YARAFA, SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

, , ,

L’Assemblée Nationale frappée de deuil à deux reprises en l’espace d’un mois, a organisé ce mardi 27 novembre 2018, à l’Esplanade de l’institution, la Cérémonie de Signature du Livre de Condoléances en la mémoire de Madame Eugénie YARAFA, née PANGOULLAH, Secrétaire Générale de l’Assemblée Nationale, décédée le lundi 19 novembre à Rabat, au Maroc, des suites de courte maladie.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA, arrivé sur les lieux aux environs de 09 heures 45 minutes était accueilli par le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Laurent NGON-BABA. Il a ainsi donné le ton au passage de différentes personnalités de tout bord, venues témoigner leur reconnaissance, compassion et tristesse à l’endroit de la regrettée Madame YARAFA ainsi que toute sa famille éprouvée.

En s’inclinant devant la mémoire de la défunte, le Président de la République, Chef de l’Etat, Professeur Faustin Archange TOUADERA, a écrit ces quelques mots :

« Le décès de Madame YARAFA Eugénie est une perte pour le pays qui voit ainsi disparaître l’une de ces valeureuses filles. Cette mort inattendue affecte aussi l’Assemblée Nationale qui lui a fait appel il y a quelques temps. La disparue est connue pour son dynamisme et son amour pour la République Centrafricaine. Nous exprimons à sa famille nos condoléances les plus émues. Qu’elle repose en paix ».


Pour sa part, le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Laurent NGON-BABA a témoigné ainsi :

« Véritable cheville ouvrière de la machine administrative de la Représentation Nationale depuis près d’un an, vous ne vous êtes jamais ménagée pour accomplir, même au-delà de vos forces, le travail qui était attendu de vous ! Votre brusque et tragique disparition nous perturbe et nous plonge dans une réelle situation de désarroi ! L’Assemblée Nationale garde de vous, Madame la Secrétaire Générale, l’image forte d’un grand commis de l’Etat aux qualités humaines et professionnelles admirables ! Reposez en paix ! ».


Le Premier Ministre, absent du pays s’est fait représenter par Monsieur Félix MOLOUA, Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération qui conduisait la délégation gouvernementale. Au nom du Gouvernement, Monsieur Félix MOLOUA a fait la déclaration suivante à la Presse parlementaire et nationale :

« Madame Eugénie YARAFA est vraiment une très grande personnalité. J’ai eu l’occasion de la côtoyer quant j’étais Directeur de Cabinet. Nous avions à l’époque énormément travaillé dans le cadre du document de lutte contre la pauvreté, le DSRP et j’ai vu cette grande dame, cette grande personnalité gravir les échelons, elle était membre du Gouvernement ».

Et, poursuivant: « Elle a beaucoup de capacités, vous savez, on est tous émus. C’est pour cela que j’ai donc dirigé le Gouvernement en l’absence du Premier Ministre pour adresser à l’endroit de la Représentation Nationale, nos vives condoléances, à l’endroit également de sa famille et ses connaissances. Nous partageons ces moments très douloureux. C’est vraiment avec pincement au cœur que je prends la parole pour encourager sa famille et la remettre entre les mains du Bon Dieu »


Il est à rappeler que l’époux, Monsieur Thierry YARAFA, les enfants et la maman de la défunte Madame Eugénie YARAFA ont honoré de leur présence ce moment d’intense émotion.


Les obsèques officielles de celle qui fût la Patronne de l’Administration parlementaire seront organisées ce mercredi 28 novembre 2018 à l’Assemblée Nationale.