Séminaire en Chine à l’intention des députés de la République Centrafricaine

,
Photo officielle. Les députés centrafricains, quelques membres du Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale et hauts cadres de l’administration parlementaire en séminaire à Beijing et Shanghai.

Les députés centrafricains, quelques membres du Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale et hauts cadres de l’administration parlementaire en séminaire à Pékin et Shanghai.

Une opportunité qui s’offre à la délégation centrafricaine de se familiariser au système chinois de la gouvernance politique et économique. « Un rendez-vous du donner et du recevoir… », a déclaré l’Honorable Aurélien Simplice KONGBELET ZINGAS, Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Chef de la délégation dans son allocution ci-après :

Allocution de l’honorable Aurélien Simplice Kongbelet Zingas, premier vice-président de l’Assemblée nationale à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du séminaire du renforcement des capacités des parlementaires et hauts cadres de l’Assemblée nationale de la République Centrafricaine au centre de la formation de l’ENA de chine

Pékin, le 5 juin 2017

« Monsieur le Directeur du Conseil des Affaires d’Etat, Chef de l’Ecole Nationale d’Administration de Chine,
Mesdames et Messieurs les Intervenants,
Chers Collègues Députés,
Distingués invités en vos rangs grades et qualités,
Mesdames et Messieurs

Je voudrais d’abord m’acquitter d’un devoir, celui de vous remercier très sincèrement au nom du très honorable Abdou Karim Meckassoua, Président de l’Assemblée Nationale de la République Centrafricaine et de l’ensemble des Députés centrafricains pour l’accueil très chaleureux et fraternel que vous nous avez réservé depuis notre arrivée dans cet immense pays beau et très riche en histoire.
Recevez ainsi, l’expression de la reconnaissance et la gratitude de la République Centrafricaine ainsi que de l’ensemble du peuple que nous représentons.
Mais avant tout, il me parait utile de présenter succinctement notre pays la République Centrafricaine pour ceux qui ne la connaissent pas encore. Située au cœur de l’Afrique, la République Centrafricaine est un pays immensément riche et dispose de plus de 490 indices miniers. Elle couvre une superficie de 623000km2 avec seulement une faible population estimée à peine 5 millions d’habitants.

Mesdames et Messieurs,

Vous pouvez comprendre aisément les raisons des multiples crises militaro-politiques qui ont secoué notre pays le classant parmi les pays les plus pauvres au monde. Pour mémoire, la dernière la plus sanglante est celle qui a commencé en 2013 et qui demeure.
Face à cette situation alarmante, la communauté internationale n’a ménagé aucun effort de venir à notre rescousse au rang duquel on peut compter la Chine pays ami membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations-Unies qui continu de plaider pour le retour de la paix et la stabilisation dans notre pays.

Monsieur le Directeur du Conseil des Affaires d’Etat, Chef de l’Ecole Nationale d’Administration de Chine,
Distinguées personnalités,
Mesdames et Messieurs,

Il est aussi de notre devoir en ce haut lieu de savoir et de partage de connaissances d’exprimer notre profonde gratitude au peuple Chinois à travers le Parti Communiste Chinois pour ses multiples réalisations au profit du peuple centrafricain.
A titre d’illustration, nous citons entre autres la construction des hôpitaux, du complexe sportif, la réhabilitation hydro électrique de Boali, la construction du pont Sapéké, la réhabilitation des édifices publics, l’octroi des bourses aux étudiants centrafricains dont nous souhaitons de tous nos vœux l’augmentation, la formation et le renforcement des capacités des cadres et décideurs politiques.
Nous exhortons le gouvernement chinois de bien vouloir enclencher le processus d’annulation de dettes contractées par la République Centrafricaine afin de favoriser l’appui des partenaires financiers à son relèvement économique.
C’est pourquoi, le présent séminaire qui regroupe 15 parlementaires issus des différentes tendances politiques et 5 hauts fonctionnaires du Parlement Centrafricain s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités institutionnelles aux fins de nous donner une nouvelle impulsion pour qu’au retour nous puissions efficacement participer à la recherche de solutions idoines aux multiples crises qui affectent notre pays.
C’est ici également le lieu de saluer la cordiale et exaltante relation qui a toujours prévalu entre nos deux peuples.

Distinguées personnalités Mesdames et Messieurs,

Je ne saurai continuer mes propos sans exalter la forte et remarquable coopération agissante menée par la représentation diplomatique chinoise en Centrafrique.
Revenant au programme intense et pertinent du séminaire qui va se dérouler dans les deux villes importantes de la Chine notamment Beijing et Shanghai, nous osons croire qu’aux termes de ces assises nous sortirons mieux outillés du fonctionnement du système de la gouvernance politique et économique chinoise qui est pour notre part un modèle à suivre.
Fort de ce qui précède, j’exhorte mes collègues Députés et les collaborateurs ici présents à faire montre d’assiduité et du sérieux aux travaux et surtout à y participer efficacement puisque nous sommes au rendez-vous du donner et du recevoir.
Vive la coopération sino-centrafricaine pour que vive la diplomatie parlementaire.
Je vous remercie pour votre aimable attention. »

Les députés centrafricains, quelques membres du Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale et hauts cadres de l’administration parlementaire en séminaire à Pékin et Shanghai.