LE RESEAU DES VEUVES DE CENTRAFRIQUE REÇU PAR LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

, , ,

Le Président de l’Assemblée Nationale, Laurent NGON-BABA a accordé ce jour jeudi 20 juin 2019, une audience aux membres du Réseau des Veuves de Centrafrique conduits par Madame Martine HOTTO, Coordonnatrice dudit réseau.

A travers cette rencontre, ces mamans veuves sont venues auprès du N°1 de la Représentation Nationale pour l’informer des activités à elles menées en prélude aux manifestations relatives à la Journée Internationale des Veuves, célébrée le 23 juin de chaque année.

 La Coordonnatrice du Réseau des Veuves de Centrafrique, Madame HOTTO en témoigne de la substance de cette audience devant la presse parlementaire : « Nous sommes venues voir le Président de l’Assemblée Nationale à propos de la Journée Internationale des Veuves qui sera célébrée le 23 juin prochain. Et en prélude à cela, le réseau va organiser des campagnes de sensibilisation parce que le thème de cette année parle de la Protection et des droits des femmes ».

Aussi a-t-elle poursuivi : «  Le Réseau des veuves avec les femmes juristes, nous allons descendre dans quatre arrondissements de Bangui à savoir les 4ième, 3ième, 6ième et 7ième pour sensibiliser nos sœurs sur leurs droits parce que vous-êtes sans ignorer que dans notre pays, beaucoup de veuves ne connaissent pas leurs droits, raison pour laquelle, elles sont trainées en justice, elles sont spoliées ».

« Nous voulons faire d’une pierre deux coup en commençant par la sensibilisation et le dernier jour, c’est-à-dire le jour j, le 23 juin, nous allons organiser un grand culte d’action de grâces au niveau de la FATEB pour faire appel à nos leaders religieux : un prête, un imam, un pasteur pour venir nous édifier sur ce que disent la bible et le coran sur les veuves », a martelé Madame Martine HOTTO.

L’audience s’est déroulée au Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale en présence de Monsieur Modibo BACHIR WALIDOU, Directeur de Cabinet et la Conseillère en matière de Population, Madame Marie Solange PAGONENDJI-NDAKALA.