LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE ECHANGE AVEC LA PRESSE SUR LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA DEMOCRATIE

, ,

Le Président de l’Assemblée Nationale, Laurent NG0N-BABA a été ce lundi après-midi 16 septembre 2019 face aux professionnels des medias pour donner une conférence de presse relative à la célébration du 130ème anniversaire de la Journée Internationale de la Démocratie (JID).

En présence des Présidents des institutions républicaines, des Députés de la Nation, des membres du cabinet de la Présidence de la République, de l’Assemblée Nationale, de la Primature, quelques membres du Gouvernement, Ambassadeurs, Représentants des institutions et organismes internationaux, partenaires sociaux et maires d’arrondissements de Bangui, le Président Laurent NGON BABA a épluché les valeurs de la démocratie en remontant le temps avec la Conférence de La Baule de 1990. Puis, l’orateur a répondu de manière convaincante aux préoccupations de ses interlocuteurs. Lesquelles préoccupations ont été axées sur la marche de la démocratie au sein de l’Assemblée Nationale, sa perception de ce concept, l’exercice de la démocratie après les années de turbulence, le retour à la légalité Constitutionnelle, suite aux élections présidentielle et législatives de 2015-2016, la Constitution du 30 mars 2016, la mise en place des institutions et certaines affaires qui ont défrayé les chroniques des journaux sur l’institution parlementaire avec en toile de fond, le présumé acte de corruption d’un député.

Avant de se prêter aux questions des journalistes, l’honorable Laurent NGON-BABA, Président de l’Assemblée Nationale a prononcé son propos liminaire en ces termes:

  • Excellences Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de Mission Diplomatique et Représentants des Organisations Internationales ;
  • Honorables Députés, chers Collègues ;
  • Mesdames et Messieurs les Membres du Cabinet de la Présidence, de l’Assemblée Nationale et de la Primature ;
  • Monsieur le Président de la Délégation Spéciale de la ville de Bangui ;
  • Mesdames et Messieurs les Acteurs de la Vie politique et sociale ;
  • Très chers Amis, Professionnels des médias ;
  • Distingués Invités ;
  • Mesdames et Messieurs.

    L’Union Interparlementaire, composée de 179 Parlements de par le monde et 12 membres associés, le tout pour une population de 6 milliards 500 millions des personnes, célèbre le 15 septembre de chaque année, la Journée Internationale de la Démocratie, instaurée par la Résolution des Nations Unies en 2007. L’objectif est de renforcer et de consolider la Démocratie dont la déclaration universelle a été adoptée en 1997 par l’Union Interparlementaire au Caire en Egypte.

   En effet, la Démocratie, idéal universellement reconnue,  fondé sur les valeurs communes à tous les peuples qui composent la communauté mondiale, indépendamment des différences culturelles, politiques, sociales et économiques vise essentiellement à promouvoir la dignité et les droits fondamentaux du citoyen, à assurer la justice sociale, à promouvoir le développement économique et social de la collectivité, à renforcer la cohésion de la société ainsi que la quiétude nationale et créer un climat propice à la paix internationale.

   La Démocratie repose sur l’existence des institutions judicieusement structurées qui fonctionnent comme un corps avec des normes et des règles, selon la volonté de la société toute entière, pleinement consciente de ses droits et responsabilités. Les institutions démocratiques ont pour rôle d’arbitrer les tensions et de maintenir l’équilibre entre ces aspirations concurrentes que sont la diversité et l’uniformité, l’individuel et le collectif, dans le but de renforcer la cohésion et le vivre ensemble.

   C’est dans cette optique que le peuple centrafricain a œuvré avec détermination pour le retour à l’ordre constitutionnel par l’adoption de la nouvelle constitution du 30 mars 2016 à l’issue de laquelle un nouveau Président de la République a été élu, qu’une nouvelle Assemblée Nationale a été installée ainsi que des nouvelles Institutions de la République.

   La célébration de cette journée s’inscrit dans le cadre de la campagne parlementaire mondiale du 130ème anniversaire, qui vise à atteindre 46.000 parlementaires du monde.

   Cette célébration traduit l’engagement de chaque parlement en particulier et l’Union Interparlementaire en général de promouvoir la paix et du développement, et atteste leur conviction pour le renforcement du processus de démocratisation et ses institutions représentatives.

   C’est à ce titre que l’Assemblée Nationale Centrafricaine, membre de l’Union interparlementaire ne saurait se soustraire à ce rituel démocratique et célèbre pour la première fois les 15 et 16 septembre 2019, sous le thème ‘’DEMOCRATIE ET PAIX’’, cette Journée Internationale de la Démocratie, à l’instar des Assemblées de cet espace démocratique, d’où cette importante rencontre qui nous réunit ici à l’hémicycle de la Maison du Peuple, épicentre de la démocratie en République Centrafricaine.

   A cette occasion, j’exhorte tous les démocrates à œuvrer sans relâche pour la promotion des valeurs démocratiques et à leur diffusion auprès d’un grand nombre de nos compatriotes et de prohiber le recours à tout autre moyen non conventionnel dans l’exercice des droits et libertés des citoyens.

  J’invite tous les Compatriotes de toutes couches sociales à œuvrer ensemble pour la sauvegarde de la démocratie, de la paix, dans une totale cohésion afin de préserver l’unité nationale, le tout dans un esprit de participation active avec nos partenaires techniques ainsi que les pays amis.

   La célébration de cette Journée Internationale de la Démocratie nous permet aujourd’hui de vulgariser cet idéal démocratique par des échanges avec les acteurs de la vie politique, sociale, et les professionnels des medias qui sont aussi des acteurs de la démocratie et de la promotion de la paix.

  Je suis particulièrement heureux pour échanger avec vous sur la ‘’démocratie et la paix’’, thème retenu pour cette journée.

Je vous remercie