L’ASSEMBLEE NATIONALE CONVOQUEE DE NOUVEAU EN SESSION EXTRAORDINAIRE

, , ,

La première Session Extraordinaire 2019 étant close le mercredi 10 juillet dernier, les élus du peuple sont de nouveau appelés à examiner et adopter cinq (05) projets de loi transmis par le Gouvernement, lesquels projets de loi, faute de délai imparti, n’ont pas été discutés en plénière de l’Assemblée Nationale.

Ce sont :Le projet de Loi de Finances rectificative 2019, la Loi portant Code électoral de la République Centrafricaine, après le contrôle de constitutionnalité par la Cour Constitutionnelle, le projet de Loi organique portant composition, organisation et fonctionnement de l’Autorité Nationale des Elections (A.N.E), le projet de Loi portant création de l’Office de Coton et enfin, le projet de Loi portant organisation du cadre institutionnel, juridique et financier applicable aux entreprises et établissements publics.

La prolongation des travaux de cette Session Extraordinaire s’est déroulée ce jeudi 11 juillet à l’hémicycle de la Représentation Nationale sous les auspices du Premier Vice-président, Jean Symphorien MAPENZI, assisté de quelques membres du Bureau, ceux du Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale ainsi que des personnalités invitées.

Il est à noter qu’aux termes du Décret N°19.205 signé par le Chef de l’Etat en date du 10 juillet, l’Assemblée Nationale est convoquée en Session Extraordinaire du 11 au 20 juillet 2019.