DIALOGUE FRANC ENTRE LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF

, ,

Le Président de l’Assemblée Nationale, Laurent NGON-BABA a tenu ce mercredi 24 juillet 2019 à l’hémicycle de l’institution parlementaire une importante réunion avec l’ensemble des cadres et agents relevant  de différentes entités sous tutelle.

Redynamiser toutes les structures pour une prise de conscience professionnelle, l’ardeur et l’assiduité au travail tout en respectant les heures légales, et instaurer un cadre d’échanges permanent pour l’amélioration des conditions de vie du personnel, maillon essentiel en appui aux élus de la nation dans leurs tâches de représentants légitimes du peuple, tels ont été les objectifs assignés à cette rencontre.

Cette réunion intervient en une période d’intersession et à un moment où l’Assemblée Nationale, dans un passé récent, a été l’épicentre de plusieurs grands événements tels que l’organisation du séminaire interparlementaire de l’Association Parlementaire de la Francophonie (APF), la 74ème Session du Comité Exécutif de l’Union Parlementaire Africaine (UPA) ou encore sa convocation en sessions ordinaire et extraordinaire successives, ce qui, d’ailleurs n’a pas permis au numéro 1 de la Représentation Nationale d’être au contact de son personnel.

Devant ses collègues députés, membres du Bureau de l’Assemblée Nationale, l’honorable NGON-BABA a d’abord félicité le personnel pour avoir répondu massivement présent à cette séance de travail avant d’indiquer ses priorités parmi lesquelles, celles de doter la maison d’un nouvel organigramme, dorénavant chose faite. Puis, il a été suivi du mouvement des cadres et agents de l’administration parlementaire et celui des personnalités, membres de son Cabinet.

Autres points à mettre à l’actif du Président Laurent NGON-BABA en 7 mois de présidence de l’Assemblée Nationale, la mise sur pied de la commission paritaire en charge de traiter la carrière du personnel en termes d’avancement, de reclassement et de titularisation. A cela s’ajoute la commission d’harmonisation de salaires et d’indemnités des cadres et agents.

Le Président de l’Assemblée Nationale a souhaité que chaque personnel à différent niveau de responsabilité puisse s’assumer.

Il est à noter qu’au cours de cette réunion, quelques cadres sont intervenus pour apporter des précisions sur les frais de session alloués selon qu’il s’agisse des sessions ordinaires dont le personnel ne reçoit qu’un taux forfaitaire contrairement aux textes en vigueur  ou extraordinaires et, pour se préoccuper des régimes de pensions au niveau de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Et le clou de cette rencontre a été des engagements pris par le Président de l’institution parlementaire, Laurent NGON-BABA, pour rendre effectives les conclusions des différentes commissions qu’il a mises en place pour signer dans les jours à venir, les arrêtés d’avancement, de reclassement et de titularisation, attendus avec impatience par les fonctionnaires parlementaires :

« Dans les jours à venir, quand bien même les résultats des travaux des commissions paritaires sur tout ce qui concerne la maison du peuple, même s’il ne sont pas validés, moi, en tant que Président de l’Assemblée Nationale NGON-BABA,  je  vais tout valider. »

Ce qui a conduit à une pluie d’applaudissement montrant à suffisance la satisfaction totale du personnel.

Tout en remerciant le personnel, le Président de l’Assemblée Nationale a fait quelques exhortations : « A chaque fois quand je viens et que vous êtes au bureau entrain de travailler, cela me réjouit plutôt que de le déserter en laissant des chaises vides et que les ordinateurs sont là sans utilisateurs, ça me prend la tête, je tombe malade et je me dis qu’en face de moi, ce sont des ennemis ».

« Quiconque ne travaille pas, devient mon ennemi, par conséquent restons unis et travaillons la main dans la main dans un esprit de famille », a-t-il conclu avant de souhaiter bonne journée de travail à tous.

Monsieur Sallet NADONA BOMINGUENDE, chef de service des séances à l’Assemblée Nationale a livré ses impressions : « Je sors satisfait de cette réunion en tant que personnel de l’Assemblée Nationale, parce que sur les cinq points de revendications qui ont été formulées par le Syndicat (SYNAPARC), je crois que presque tous les points trouveront de solutions, comme l’a promis le Président  les jours qui vont suivre soit par le Bureau de l’Assemblée Nationale ou le Président de l’Assemblée Nationale lui-même. Je suis vraiment satisfait, ravi de cette situation et je demanderai au personnel de l’Assemblée Nationale de continuer dans sa mission de service public en vue de rendre notre institution noble ».