DÉBAT GÉNÉRAL SUIVI DE VOTE SUR LE PROJET DE LOI AUTORISANT LA RATIFICATION DE L’ACCORD DE COOPÉRATION MILITAIRE ENTRE LA RCA ET LA FÉDÉRATION DE RUSSIE

, , , , , ,

Les Elus de la Nation réunis ont examiné ce jour, jeudi 13 décembre 2018, le Projet de Loi Autorisant la Ratification de l’Accord entre le Ministère de la Défense Nationale et de la Reconstruction de l’Armée de la République Centrafricaine et le Ministère de la Défense de la Fédération de Russie sur la Coopération Militaire.

Pour la circonstance, l’Hémicycle de l’Assemblée Nationale a servi de cadre aux discussions relatives audit Projet de loi.

Sans surprise et conformément à l’article 82 alinéa 1 de la Loi portant Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, les Honorables Députés ont adopté par acclamation et à l’unanimité avec amendement le Projet de Loi sur la Coopération Militaire entre la République Centrafricaine et la Fédération de Russie.

Les travaux ont été conduits par le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Laurent NGON-BABA.

Tout en souhaitant la bienvenue à Madame Marie Noëlle KOYARA, Ministre de la Défense Nationale et au Ministre Délégué aux Affaires Etrangères, Monsieur Chancel SEKODE NDEUGBAYI venus défendre l’Accord de Coopération Militaire, le Président de l’Assemblée Nationale a demandé au Rapporteur de la Commission Affaires Etrangères de donner lecture du présent Rapport général de travaux.

Ainsi, après présentation du Rapport général par l’Honorable Arsène KONGBO, le Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères, Monsieur Chancel SEKODE NDEUGBAYI est intervenu pour rapporter ses impressions.

Il ressort de l’exposé des motifs du Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères que cette coopération va porter sur le secteur de la Défense sur toutes ses formes, la confiance mutuelle, la sécurité internationale, l’échange d’opinions d’informations en matière militaire, le renforcement de la lutte contre le terrorisme, le développement de l’instruction des troupes, le soutien de génie, l’enseignement militaire, la médecine militaire, la topographie militaire et tous les autres domaines d’intérêts communs.

En ouvrant les débats, les Groupes parlementaires UNDP, MLPC et MCU en sus de quatre interventions à titre individuel ont exprimé leurs préoccupations, lesquelles ont trouvé des réponses satisfaisantes de la part des deux membres du Gouvernement.

Rappelons que le Gouvernement de la République Centrafricaine et la Fédération de Russie ont signé le 21 Août 2018, un Accord de Coopération Militaire basé sur les matières d’intérêt commun.