COVID-19: L’ASSEMBLEE NATIONALE INTERDIT TOUTE VISITE NON ESSENTIELLE

, , , ,

Le Président de l’Assemblée Nationale Laurent NGON-BABA multiplie des actions de sensibilisation des députés et de l’ensemble du personnel administratif pour une prise de conscience face aux cas importés du Corornavirus en République Centrafricaine.

Le lundi 23 mars 2020, après consultation des membres du Bureau, le Chef du Parlement centrafricain NGON-BABA a, de nouveau réuni toutes les composantes de l’institution pour les informer des mesures édictées pour garantir la vie de tous, en plus des précautions hygiéniques déjà prises consistant à placer dans les entrées, des dispositifs de lavage des mains avec du savon et autres gels alcooliques.

Le Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale, Jean Symphorien MAPENZI souligne: « Il y avait quatre cas  avérés de contamination au COVID19 en République Centrafricaine mais il convient de signaler également que ces quatre cas sont des cas importés c’est-à-dire des gens qui ont contracté ce virus à l’étranger et qui sont venus sur le territoire et ça s’est  manifesté, il n’y a pas eu de contamination sur le sol centrafricain mais au vu de cela nous devons prendre des mesures préventive ».

L’honorable MAPENZI revient sur les mesures prises : « Nous avons  déjà pris des mesures. A chaque entrée de l’Assemblée Nationale des kits sanitaires. Il faut se laver les mains avec du savon avant d’entrer mais, aujourd’hui, nous avons pris certaines mesures pour éviter. Ce qui favorise ou qui favoriserait la contamination, c’est la promiscuité. Là où les gens sont à deux dans le bureau, nous avons demandé qu’une seule personne vienne selon un système de rotation ».

« Par rotation, la moitié du personnel travaille 48 heures et après les autres prennent la relève ainsi de suite. A l’Assemblée Nationale, députés et personnel, nous sommes plus de 600 personnes et il fallait décongestionner pour que ses mesures de distanciation et de précaution soient prises pour éviter toute contamination », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Jean Symphorien MAPENZI fait savoir que : « Toutes les visites sont interdites. Pas de visite non essentielle sauf, pour les personnes qui viennent pour raison  de travail ou pour les  auditions en Commissions ».

A la question de savoir si l’Assemblée Nationale pouvait mettre des moyens roulants pouvant faciliter la mobilitédu personnel afin d’éviter les risques liés aux transports communs, l’orateur affirme: « …Il ya un bus qui a été commandé chez un concessionnaire de la place et dans bientôt ce bus sera livrer pour aider au transport du personnel ».

 « Ce que nous recommandons, c’est qu’il faudrait que le personnel de l’Assemblée Nationale encourage le covoiturage. Ceux qui ont des motos, s’ils peuvent transporter les collègues. Ceux qui ont des voitures peuvent transporter en nombre limité pour respecter les mesures et éviter ce corona virus », a martelé le Premier vice-président de l’Assemblée Nationale.