PRESENTATION DES VŒUX 2020 AU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE LAURENT NGON-BABA

, , , , ,

L’hémicycle de l’Assemblée Nationale a accueilli ce mercredi 29 janvier 2020, la cérémonie de présentation des vœux multiformes adressés à l’Honorable Laurent NGON-BABA, Président du Parlement centrafricain.

Suivant le passage par ordre protocolaire, députés membres du Bureau, présidents des Commissions spécialisées, présidents des groupes parlementaires, personnalités membres du Cabinet, cadres administratifs et de la presse et personnels confondus n’ont pas dérogé à la tradition républicaine pour venir massivement congratuler le numéro 1 de l’institution parlementaire tout en lui souhaitant  plein succès dans la lourde tâche qu’il assume avec efficience et abnégation.

De tel événement qui marque une autre tonalité en ce début de nouvelle année ne pouvait se dérouler si l’on ne fait pas une introspection.

Dans ce contexte, deux discours ont émaillé ladite cérémonie en commençant par celui du Magistrat Noël KAMNADJI, Secrétaire Général de l’Assemblée Nationale. Un discours à valeur de bilan de l’année écoulée, de doléances pour l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble du personnel et de souhait de voir renouveler le prochain mandatdes députés dans la perspective d’une nouvelle législature.

Ainsi, Monsieur KAMNADJI a décliné ses propos en ces termes :

« Très Honorable Président de l’Assemblée Nationale ;

Le 31 décembre 2019, vous vous étiez acquitté d’un devoir  en adressant aux  Honorables Députés et à l’ensemble du personnel administratif, vos vœux les  meilleurs pour l’année 2020.

Aujourd’hui,  c’est  le tour du personnel,  à travers ma modeste personne  de vous présenter ainsi qu’à toute votre  famille,  les vœux de santé, de bonheur et de succès dans la lourde et noble mission dont  vous avez la charge.

Mes premiers mots en ce jour mémorable sont d’abord des mots de remerciements  pour avoir autorisé la tenue de cette journée consacrée aux   vœux pour l’année 2020 au sein de notre Institution.

Remerciements parce que cette journée  offre l’occasion au Secrétariat Général d’adresser à votre Très Honorable Président, aux Honorables membres du Bureau, aux Honorables Présidents des Commissions, aux Honorables Présidents des groupes parlementaires et enfin à tous les Députés ses vœux les meilleurs pour  l’année 2020.

Depuis votre élection à la tête de notre Auguste Institution, Votre Honorable n’a cessé de consolider la coopération  avec l’ensemble des organisations interparlementaires telles que l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, l’Union Parlementaire Africaine, le Forum des Parlements de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs, le Parlement Communautaire de la CEMAC, le Parlement Panafricain,  l’Union Interparlementaire,  etc. … qui ont accepté d’accorder foi en la construction de notre Institution démocratique et d’œuvrer de concert  en vue d’atteindre les objectifs communs que sont la promotion de la  démocratie, la consolidation de la paix, la sécurité, la justice, et enfin le développement, etc.

Avec vous, de par la situation récente qu’il a traversée, notre Parlement est resté très sensible et attaché aux valeurs de solidarité laquelle s’est manifestée en faveur des victimes des crises militaro-politiques à travers son soutien sans réserve à l’accord politique de paix et de la réconciliation du 06 février 2019 et en faveur des victimes des inondations récentes.

Très Honorable Président de l’Assemblée Nationale ;

Nous appelons de tous nos vœux pour que  cette année 2020 vous inspire aussi et davantage l’esprit d’une parfaite collaboration au sein de l’Assemblée Nationale tant avec vos collègues députés qu’avec le personnel afin de promouvoir et pérenniser un climat de solidarité et de confiance comme en témoigne votre leadership relationnel et les actions positives et visibles de vos multiples parcours  tant administratifs que  parlementaires.Sous votre impulsion, l’année 2019 qui vient de s’achever a été satisfaisante pour l’ensemble du personnel administratif que vous avez  su gérer en bon père de famille.

  Dans le souci d’apaisement et de justice sociale au sein de l’Institution,  vous avez autorisé la tenue des commissions dont la première, chargée de régulariser la situation administrative des fonctionnaires non prise en compte depuis plus de trois ans  et la seconde,  l’harmonisation des salaires, primes et indemnités. Les résultats des travaux seront bientôt validés et mis en exécution.

Pour toutes  ces actions, le personnel au nom duquel  j’ai l’honneur de parler aujourd’hui, exprime à vous-même et à toute l’équipe du Bureau toute  sa reconnaissance. 

Conscient des efforts incessants que vous ne cessez de déployer pour mettre le personnel dans les conditions minimum de travail, conscient également de la haute et délicate mission qui lui est confiée, le personnel, par ma voix, s’engage à s’assumer  dans le respect des textes statutaires en vue de contribuerà la réussite de votre lourde mission ainsi que celle assignée à tous les Honorables Députés de la nation.

Très Honorable Président de l’Assemblée Nationale,

L’année 2020 qui commence conduira d’ici là aux échéances électorales au cours desquelles vous repartirez  solliciter de nouveau la confiance de vos électeurs pour un nouveau mandat. Elle est une année emprunte de beaucoup d’enjeux politiques.         

A ce titre, je la voudrais une année bénie pour vous. Une année bénie parce que  toutes vos ambitions liées aux élections à venir  seront exaucées.

Ce vœu de succès aux prochaines échéances que nous exprimons va aussi à l’endroit de tous les Honorables membres du Bureau, de tous les Présidents des Commissions et   Présidents des groupes Parlementaires ainsi qu’à   tous les députés qui aspirent à un nouveau mandat pour une nouvelle législature.

Que le Tout Puissant vous accorde sa grâce, qu’il vous protège, vous et votre famille ;   Qu’il protège également tous les Honorables Députés et leurs familles respectives. qu’il vous donne la force et les moyens pour triompher à l’issue des échéances électorales en vue de continuer à  représenter  utilement  la nation centrafricaine  qui vous est chère.

Je vous remercie ».

Ne pouvant rester insensible à certains points évoqués par le Secrétaire Général de la Représentation Nationale, Laurent NGON-BABA a apporté quelques éléments de réponse à travers son allocution dont la teneur suit :

« Honorables Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale,

   Honorables Députés, Chers Collègues,

   Monsieur le Secrétaire Général,

   Mesdames et Messieurs,

   Chers Invités,

 

Les bonnes traditions de notre pays veulent qu’en début de chaque année, le personnel présente ses vœux de nouvel an au Dirigeant de l’institution. C’est ce à quoi nous nous soumettons avec plaisir, ce jour.

 

Monsieur le Secrétaire Général,

 

Répondant à votre discours de vœux et au renforcement de la coopération avec les organisations interparlementaires que vous avez évoqué, je voudrais rappeler aussi qu’à l’intérieur de l’Institution, nous avons lancé au cours de l’année écoulée les réformes nécessaires à son efficacité. C’est un travail important et de longue haleine.

 

C’est ainsi que nous avons adopté un nouvel organigramme et achevé de faire le mouvement du personnel. De plus, nous avons,depuis hier 28 janvier 2020, doté notre institution d’un nouveau Règlement financier appelé à déterminer avec précision les Règles d’exécution de son Budget, en établissant la responsabilité de chaque service. Ce faisant, nous prenons en compte les observations de la Cour des Comptes et les avis de la Haute Autorité Chargée de la Bonne Gouvernance qui avaient procédé à des contrôles financiers et émis des recommandations.

 

Toujours dans le sens de ces réformes nous comptons capitaliser les résultats auxquels est aboutie notre Commission chargée de l’harmonisation des salaires pour corriger les inadéquations qui ont pu être notées,çà et là. De même nous travaillons à vérifier l’authenticité des diplômes présentés par les employés, au moment de leur recrutement.

 

Nous travaillons également à résoudre la question des travailleurs admis à faire valoir leur droit à la retraite. Toutes ces réformes visent à assainir les conditions de recrutement et de travail, et à rendre notre institution moins pléthorique, moins dépensière et plus efficiente.

La réussite de tous ces programmes engage les députés et le personnel administratif dans son ensemble.

 

C’est pourquoi, je saisis cette occasion solennelle pour féliciter Monsieur le Secrétaire Général ainsi que tous vos collaborateurs  en associant les membres de mon Cabinet pour votre implication dans la mise en œuvre des différentes réformes et des réalisations enregistrées dans le domaine législatifs et du contrôle de l’action gouvernementale.

 

Mesdames et Messieurs, chers collaborateurs,

 

Au commencement de cette année nouvelle, je voudrais vous recommander plus d’assiduité au travail et plus de compétence dans l’exercice de vos fonctions.

Car, le seul critère qui doit prévaloir dans la promotion d’un employé, est la compétence.

C’est à ces prix et à ces prix seulement que l’Assemblée Nationale de notre pays pourra redorer son blason.

 

Pour finir, je dis Bonne et Heureuse Année 2020 à chacun et chacune de vous. A vous tous, j’adresse mes vœux de santé, de bonheur, de longévité et de réussite dans vos entreprises ».

 

Afin de joindre l’utile à l’agréable, un repas offert par Laurent NGON-BABA, député de Baboua,  a été servi dans le hall de l’Assemblée Nationale en présence des Présidents des institutions républicaines, des représentants de la Présidence, ceux de la Primature et autres invités de marque.

OBSEQUES OFFICIELLES DE FEU HONORABLE PIERRE MARIE AIME FRANCK, DEPUTE DES MBRES

,

Décédé le 27 décembre 2019 en France des suites de maladie, c’est ce lundi 20 janvier 2020 que se sont déroulées dans le hall de l’Assemblée Nationale, les obsèques officielles du député Pierre Marie Aimé FRANCK, Président du Groupe Parlementaire KNK.

Pour la circonstance le Président de l’Assemblée Nationale Laurent NGON-BABA, assisté de son épouse a été l’hôte des hautes personnalités aussi bien  de l’Etat que de différentes sphères de la vie socio-professionnelle et politique du paysage centrafricain voire international.

Le Président de la République, Professeur Faustin Archange TOUADERA, le Premier Ministre à la tête d’une forte délégation gouvernementale, les Présidents des institutions républicaines, parents, amis, connaissances, députés de la nation et autres personnalités ont fait le déplacement de l’Assemblée Nationale pour honorer la mémoire de l’illustre disparu Pierre Marie Aimé FRANCK que la mort a arraché brutalement, alors que le pays a encore besoin de ses services.

Plusieurs témoignages ont ponctué la cérémonie funéraire notamment celui de sa fille et du député Bertin BEA, Secrétaire Général du KNK avant que l’honorable Mathurin DIMBELET NAKOE ne puisse prononcer l’oraison funèbre dans laquelle, il a  retracé le parcours scolaire, estudiantin et professionnel du député FANCK titulaire d’un diplôme supérieur en gestion hôtelière.

Du dépôt des gerbes de fleurs par ordre protocolaire, suivi de la sonnerie aux morts, le clou de la cérémonie a été l’élévation de l’honorable Pierre Marie Aimé FRANCK, à la Médaille d’Officier de Grand-Croix dans l’Ordre de la Reconnaissance centrafricaine à titre posthume décernée par le Président de la République, Faustin Archange TOUADERA.

De l’Assemblée Nationale, la dépouille du défunt député Pierre Marie Aimé FRANCK a été déportée à l’église notre Dame d’Afrique dans le 4ème Arrondissement où une messe a été dite, après une escale au siège de son parti le ‘’KNK ‘’.

Désormais, le député FRANCK âgé de presque 61 ans car naquit le 22 juin 1959trouve son repos éternel au caveau familial à Nguéréngou situé à 30 kilomètres de Bangui sur l’Axe Damara.

Le défunt député laisse derrière lui une veuve et neuf (9) enfants.

TÊTE- A-TÊTE ENTRE LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE ET L’AMBASSADRICE DE L’UNION EUROPEENNE SAMUELA ISOPI

, , ,

Le Président de l’Assemblée Nationale Laurent NGON-BABA a reçu ce jeudi, 16 janvier 2020 en tête-à-tête pendant plus d’une demi-heure, Madame Samuela ISOPI, Ambassadrice de l’Union Européenne en Centrafrique.

En visite de courtoisie pour présenter ses meilleurs vœux 2020 à son hôte, l’émissaire des 28 en a profité pour évoquer avec le N°1 de la Représentation Nationale, certains sujets liés à l’actualité aussi bien nationale qu’internationale et surtout les prochaines échéances électorales de 2020-2021.

Au sortir de l’audience, la diplomate européenne, Samuela ISOPI s’est confiée à la presse parlementaire : « Je tenais à présenter  personnellement mes vœux de bonheur, de paix au Président de l’Assemblée Nationale,  à travers lui à tous les députés de la nation ».

Aussi, a-t-elle poursuivi : « Bien évidemment,  ça été  l’occasion de passer ensembleen revue les échéances qui nous attendent cette année et  nous avons échangé en particulier sur le rôle que l’Assemblée Nationale devra jouer tout particulièrement dans l’adoption des certains textes qui sont déjà d’ailleurs à l’examen de l’Assemblée Nationale, les commissions de l’Assemblée, et des points importants pour la poursuite du processus ».

« J’avais confirmé au Président de l’Assemblée Nationale notre engagement à accompagner le processus électoral en vue des élections qui auront lieu déjà la fin de cette année », a fait savoir Madame ISOPI qui  ajoute : «  C’était aussi l’occasion  que nous voulons pour  échanger sur l’actualité de la Centrafrique. Comme pour la plus part des sujets que nous avons évoqués, nous nous sommes tombés d’accord ».

Par ailleurs, l’Ambassadrice a déclaré : «  Tous mes encouragements à l’Assemblée Nationale, aux députés pour le travail en cours d’examen de textes de lois dont nous attendons l’adoption dans les prochaines semaines ».

« Nous avons été les premiers depuis plusieurs mois en réalité à nous engager parce que nous sommes convaincus de la nécessité absolue de tenir ces élections, de consolider les acquis démocratiques,  de tenir les élections à temps et à l’heure,  de respecter la Constitution »,a-t-elle souligné avant de conclure : « Nous sommes engagés dès le début,   notre contribution sera bientôt matériellement disponible ».

SIGNATURE DU REGISTRE DE CONDOLEANCES EN LA MEMOIRE DE L’HONORABLE PIERRE MARIE AIME FRANCK

, ,

Le hall de l’Assemblée Nationale a accueilli ce jeudi 16 janvier 2020, la cérémonie marquant la signature du livre de condoléances ouvert en la mémoire du décès de l’honorable Pierre Marie Aimé FRANCK, député des Mbrés.

La mort est venue l’arracher précocement le 27 décembre 2019 alors qu’il avait été évacué à Montpellier en France pour des soins intensifs. Nombreuses ont été les différentes personnalités à faire le déplacement ce jour de l’Assemblée Nationale pour venir témoigner de leur compassion et reconnaissance envers cet illustre personnage.

Le Président de la République, Professeur Faustin Archange TOUADERA a inauguré le passage des hautes personnalités de l’Etat, venues rendre un hommage mérité à celui qui fut plusieurs fois député des Mbrés dans la Préfecture de la Nana-Gribizi.

Ainsi, le Chef de l’Etat TOUADERA a inscrit en lettre d’or ce qui suit : 

« C’est avec tristesse et une profonde émotion que j’ai appris la nouvelle de la disparition de l’honorable FRANCK Pierre Marie Aimé, Député de la Nation.

Nul doute que l’engagement politique de Monsieur FRANCK Pierre Marie Aimé dans son parti et dans sa circonscription des Mbrés où il a été plusieurs fois réélu, de même que sa personnalité charismatique et engagée pour la cause de la paix et du développement de notre pays, resteront dans ma mémoire collective.

J’exprime ici la haute estime dans laquelle nous le tenions ainsi que ma peine personnelle et la reconnaissance de la République pour les nombreux services que l’illustre disparu a rendus à la Nation et les années de dévouement qu’il a consacrés à son pays.

     Sincères condoléances au Président de l’Assemblée Nationale, à ses collègues Députés, à sa famille biologique et à sa famille politique ».

Pour sa part, la deuxième personnalité politique du pays, Laurent NGON-BABA, Président de l’Assemblée Nationale a témoigné en ces termes : 

« Ta présence régulière à l’ l’Assemblée Nationale, législature après législature, est la preuve incontestable de ton mérite à représenter le Peuple Centrafricain, ton Peuple que tu as tant aimé et pour lequel tu t’es battu, jusqu’à la fin de tes jours ici-bas.

Contre toute attente, c’est loin de nous, dans la plus grande humilité et modération qui sont les traits les plus distinctifs de ton caractère, que l’impitoyable mort t’a fauché ce 27 décembre 2019, t’arrachant brutalement à l’Assemblée Nationale, à tes Collègues, à ta Commission, à ta famille et à ton pays.

Tu es venu, tu as accompli ta part de devoir national et tu es parti. Mais il y a un temps pour tout et une fin à toute chose.

     Au nom de tous les Elus de la Nation et au mien propre, nous te rendons un dernier hommage mérité ».

A signaler qu’au nombre des personnalités qui se sont succédées, figurent le Premier Ministre Firmin NGREBADA accompagné de quelques membres du Gouvernement, les Présidents des Institutions Républicaines, les Chefs des Missions Diplomatiques, Postes Consulaires et des Représentants des Organismes Internationaux.

La dépouille mortelle de l’honorable Pierre Marie Aimé FRANCK est attendue ce vendredi après-midi à Bangui et les obsèques officielles seront organisées le lundi 20 janvier 2020.

LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLE NATIONALE PRESENTE SES VŒUX DU NOUVEL AN 2020 AU COUPLE PRESIDENTIEL

, , ,

Le salon des Ambassadeurs du Palais de la Renaissance a servi de cadre ce jeudi 09 janvier 2020, à la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an au couple présidentiel Brigitte et Faustin Archange TOUADERA comme l’exige la tradition républicaine.

C’est dans ce contexte que l’honorable Laurent NGON-BABA, Président de l’Assemblée Nationale accompagné des membres du Bureau, suivi après des membres de son cabinet suivant l’ordre protocolaire, n’a pas dérogé à cette coutume pour adresser ses meilleurs vœux au titre de l’année 2020 au Président de la République, assisté de son épouse.

Devant les personnalités membres du cabinet à la Présidence de la République, occasion a été offerte au Chef du Parlement centrafricain, Laurent NGON-BABA, de prononcer un toast en ces termes : 

          « Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat,

Madame la Première Dame,

 

            Au seuil de l’année 2020, je me fais un agréable devoir au cours de la présente cérémonie solennelle, au nom de tous les Elus de la Nation et au mien propre, de vous adresser tous nos vœux les meilleurs, de santé, de bonheur et de sagesse dans la conduite des charges que le Peuple Centrafricain vous a confié.

            Je voudrais vous prier, Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, de bien vouloir accepter de partager ces vœux avec votre auguste Famille, vos collaborateurs ainsi que tous ceux qui vous sont chers.

            C’est également pour moi, l’occasion de m’associer à tous les efforts que vous ne cessez de déployer avec votre Gouvernement pour faire de la République Centrafricaine, notre chère Patrie, un pays où il fait bon vivre aujourd’hui, à travers le rétablissement progressif de la sécurité, la consolidation de la paix, la restauration de l’autorité de l’Etat, le relèvement de l’économie, la réconciliation nationale et la cohésion sociale.

            Sachant que l’année 2020 est une année de défi pour la stabilité de notre pays par l’organisation des élections générales, je puis vous rassurer, Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, que les Elus de la Nation continuent de jouer pleinement leur rôle pour l’atteinte de ces objectifs.

            Bonne et heureuse année 2020 ».